Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « La perspective des experts »

Composition corporelle optimale durant la perte de poids : le rôle des produits laitiers

Le rôle des produits laitiers dans la perte de poids a toujours été controversé en raison du manque de constance dans les résultats de recherche. Toutefois, les résultats d’études récentes, y compris une méta-analyse, suggèrent que le fait d’inclure des produits laitiers dans un régime amaigrissant entraîne une perte plus marquée du poids et, surtout, une réduction plus importante de la masse adipeuse, ainsi que la préservation ou l’augmentation de la masse maigre (muscles squelettiques et os).

Stuart M. Phillips Stuart M. Phillips, Ph. D.

Professeur agrégé, Département de kinésiologie – groupe de recherche sur le métabolisme et l’exercice, Membre associé, faculté des sciences de la santé, Université McMaster

Faits saillants :

  • On ne devrait pas limiter l’apport en produits laitiers, qui sont riches en nutriments (comme le lait, le yogourt et le fromage), lorsqu’on suit une diète restreinte en énergie.
  • Consommer des produits laitiers pendant la perte de poids contribue favorablement à la composition corporelle :
    • Perte plus importante de poids et de masse adipeuse
    • Préservation ou augmentation de la masse maigre comme les muscles et les os.
  • Plusieurs constituants importants des produits laitiers – c.-à-d. le calcium, les protéines, le gras et le lactose – pourraient être impliqués dans la régulation du poids corporel.

Composition corporelle optimale

Le modèle optimal de perte de poids se caractérise par un ratio élevé entre les masses maigre et adipeuse, qui se traduit par une réduction de la masse adipeuse et une préservation de la masse maigre (muscles et os)1,2. La masse musculaire est importante puisqu’elle contribue au maintien du taux métabolique au repos, à la régulation de la glycémie et à l’oxydation lipidique. Elle peut également aider à maintenir la perte de poids1.

Des femmes en santé, préménopausées, ayant un excès de poids ou obèses (n = 90) ont participé à une étude menée récemment par Josse et ses collaborateurs. Ces femmes, à qui on demandait de faire de l’exercice quotidiennement, ont été réparties aléatoirement dans trois groupes à qui on avait prescrit les diètes hypoénergétiques suivantes : apport protéique élevé / apport en produits laitiers élevé, apport protéique adéquat / apport modéré en produits laitiers et apport protéique adéquat / faible apport en produits laitiers. L’étude a démontré que, bien que toutes les participantes aient perdu du poids et du gras, la masse maigre du groupe dont l’apport était élevé en protéines et en produits laitiers a augmenté2.

Méta-analyse d’essais randomisés

Une méta-analyse récente d’essais randomisés vient corroborer ces conclusions en démontrant que le fait d’inclure des produits laitiers dans un régime amaigrissant restreint en énergie a des effets bénéfiques significatifs sur le poids, la masse adipeuse, la masse maigre et le tour de taille, comparativement aux régimes amaigrissants habituels. Comparées aux témoins, les diètes qui comprenaient des apports plus élevés en produits laitiers ont donné les résultats suivants3 :

  • une perte de poids plus importante de 1,29 kg (IC à 95 % : –1,98, – 0,6, p < 0,001);
  • une réduction plus importante de la masse adipeuse de 1,11 kg (IC à 95 % : –1,75, –0,47, p = 0,001);
  • une augmentation de la masse maigre de 0,72 kg (IC à 95 % : 0,12, 1,32, p = 0,02);
  • une diminution du tour de taille de 2,43 cm (IC à 95 % : –3,42, –1,44, p < 0,001).

Mécanismes potentiels d’action

Plusieurs constituants importants des produits laitiers semblent être impliqués dans la régulation du poids corporel (voir le tableau). La majorité des données scientifiques à ce jour indiquent que le calcium jouerait un rôle dans le métabolisme des lipides dans les adipocytes, dans la lipogenèse et la lipolyse ainsi que dans l’oxydation et l’absorption du gras. De plus, d’autres composantes des produits laitiers telles que le lactose, les protéines et leurs dérivés peptidiques, et le gras pourraient influencer le poids corporel en termes de régulation de l’apport alimentaire et de l’appétit4.

Références

  1. Phillips SM et Zemel MB. Effect of protein, dairy components and energy balance in optimizing body composition. In : Maughan RJ, Burke LM (éd.): Sports Nutrition: More than Just Calories—Triggers for Adaptation. Nestlé Nutr Inst Workshop Ser, 2011; 69:97-113.
  2. Josse AR et coll. Increased consumption of dairy foods and protein during diet- and exercise-induced weight loss promotes fat mass loss and lean mass gain in overweight and obese premenopausal women. J Nutr 2011:1-9; En ligne : doi:10.3945/jn.111.141028.
  3. Abargouei AS et coll. Effect of dairy consumption on weight and body composition in adults: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled clinical trials. Int J Obesity 2012:1-9; En ligne : doi:10.1038/ijo.2011.269.
  4. Dougkas A et coll. Associations between dairy consumption and body weight: a review of the evidence and underlying mechanisms. Nutr Res Rev 2011:1-24; En ligne : doi:10.1017/S09544241000034x.

Mots-clés : Healthy weight , weight loss


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous