Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « La perspective des experts »

Le lait au chocolat : améliorer la qualité de l’alimentation des enfants et des adolescents

Rachel K. Johnson, Ph. D., M.H.P., RD

Vice-rectrice principale et professeure de nutrition, Université du Vermont

Les études démontrent de façon constante que la consommation de lait au chocolat ou de lait aromatisé chez les enfants et les adolescents améliore significativement la qualité de l’alimentation, sans entraîner d’effets indésirables sur le poids. C’est ce que confirme le récent rapport scientifique de prise de position de l’American Heart Association sur le rôle du sucre dans la santé cardiovasculaire.

Faits saillants :

  1. La consommation de lait au chocolat à teneur réduite en gras ou sans gras chez les enfants et les adolescents peut améliorer significativement la qualité de l’alimentation, sans entraîner d’effets indésirables sur leur poids.
  2. Une importante proportion d’enfants et d’adolescents canadiens ne consomment pas le nombre minimum recommandé de portions de produits laitiers, ainsi que de fruits et de légumes.
  3. Le lait au chocolat représente un choix de plus qui peut aider les enfants et les adolescents à atteindre le nombre minimum de portions recommandé quotidiennement du groupe Lait et substituts.

Selon le rapport scientifique de prise de position de l’American Heart Association, la forme par laquelle les sucres ajoutés sont consommés peut constituer un facteur déterminant de la qualité de l’alimentation. Contrairement aux boissons gazeuses et aux friandises, « lorsque des sucres sont ajoutés à des aliments déjà riches en nutriments, notamment les produits laitiers avec sucre ajouté tels que le lait aromatisé et le yogourt, ainsi que les céréales avec sucre ajouté, la qualité de l'alimentation des enfants et des adolescents s'accroît, et dans le cas des laits aromatisés, aucun effet indésirable en ce qui concerne le poids n'a été observé. Toutefois, la consommation de grandes quantités de sucres peut entraîner des effets nuisibles sur la santé1 ».

Les données provenant de la cohorte NHANES 1999 à 2002 ont servi à comparer les apports en nutriments et l’indice de masse corporelle chez 7 557 enfants et adolescents qui buvaient du lait aromatisé (avec et sans lait nature), du lait nature exclusivement et qui ne buvaient pas de lait2. L’étude a révélé ce qui suit :

  • Les participants qui buvaient du lait aromatisé consommaient significativement plus de lait au total que ceux qui ne buvaient que du lait nature (p < 0,05) ;
  • Les apports en vitamine A, en calcium, en phosphore, en magnésium et en potassium (ajusté pour l’apport énergétique et l’âge) étaient significativement plus élevés chez les participants qui buvaient du lait aromatisé et du lait nature, que chez ceux qui ne buvaient pas de lait
    (p < 0,05) ;
  • La consommation de sucres ajoutés ne différait pas entre les participants qui buvaient du lait aromatisé et ceux qui ne buvaient pas de lait ;
  • Les mesures de l’IMC chez les participants qui buvaient du lait aromatisé ou du lait nature étaient comparables ou inférieures aux mesures de l’IMC chez ceux qui ne buvaient pas de lait (p < 0,05)2.

Ces résultats sont similaires à ceux provenant d’études précédentes menées aux États-Unis3, 4, et à ceux d’un essai randomisé récent effectué chez des enfants chiliens5.

Le fait d’éliminer le lait au chocolat des écoles entraîne une réduction des achats de lait6. En effet, le cas de la ville de New York, où les écoles publiques ont retiré le lait entier, mais conservé le lait nature à teneur réduite en gras, le lait nature sans gras et le lait au chocolat sans gras, est intéressant puisqu’il a été démontré que les élèves qui buvaient du lait à l’école consommaient moins de calories, sans effets à long terme sur les ventes de lait7. Les ventes de lait au chocolat étaient les plus élevées, représentant environ 60 % des achats de lait7.

Actuellement au Canada, une importante proportion d’enfants et d’adolescents ne consomment pas le nombre minimum recommandé de portions de produits laitiers, ainsi que de fruits et de légumes8. Les laits aromatisés tels que le lait au chocolat représentent un choix de plus qui permet d’atteindre le nombre de portions recommandé de produits laitiers. De plus, à la lumière des données disponibles, on estime que l’apport de sucres ajoutés provenant du lait au chocolat est de seulement < 1 g/jour par habitant, soit moins de 1 % de la consommation totale de sucres ajoutés chez les Canadiens9.

Références

  1. Johnson RK et coll. Dietary sugars intake and cardiovascular health. A scientific statement from the American Heart Association. Circulation 2009;120:1011-1020.
  2. Murphy MM et coll. Drinking flavoured or plain milk is positively associated with nutrient intake and is not associated with adverse effects on weight status in US children and adolescents. J Am Diet Assoc 2008;108:631-639.
  3. Frary CD et coll. Children and adolescents’ choices of foods and beverages high in added sugars are associated with intakes of key nutrient and food groups. J Adolesc Health 2004;34:56-63.
  4. Johnson RK et coll. The nutritional consequences of flavoured-milk consumption by school-aged children and adolescents in the United States. J Am Diet Assoc 2002; 102(6): 853-856.
  5. Albala C et coll. Effects of replacing the habitual consumption of sugar-sweetened beverages with milk in Chilean children. Am J Clin Nutr 2008;88:605-611.
  6. Patterson J et coll. The removal of flavoured milk in schools results in a reduction in total milk purchases in all grades, K-12. J Am Diet Assoc 2009;109(9); A97.
  7. Alberti PM et coll. Effects of switching from whole to low-fat/fat-free milk in public schools — New York City, 2004–2009. Centers for Disease Control and Prevention MMWR 2010;59(3):70-73.
  8. Garriguet D. Nutrition : Résultats de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes. Vue d'ensemble des habitudes alimentaires des Canadiens. Statistique Canada, 2006, catalogue no 82-620-MIE-No 2.
  9. Statistique Canada. Statistiques sur les aliments 2008.

Mots-clés : american heart association , qualité de l’alimentation , lait au chocolat , consommation de lait au chocolat par personne


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous