Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Symposium 2011 »

La contribution des produits laitiers à un apport suffisant en nutriments et à la santé

Theresa A. Nicklas Theresa A. Nicklas, D.P.H.

Baylor College of Medicine, Texas

Les produits laitiers offrent un profil nutritionnel unique et constituent une source de quatre des nutriments dont l’apport est insuffisant dans l’alimentation occidentale, soit la vitamine D, le calcium, le magnésium et le potassium. À ces derniers s’ajoutent le zinc, la vitamine A, la riboflavine et le folate dont les apports s’améliorent à mesure qu’augmente la consommation de produits laitiers. Des études révèlent qu’un apport suffisant en produits laitiers est associé à une densité minérale osseuse accrue et à un poids santé, tandis que le risque d’hypertension, de syndrome métabolique, de diabète de type 2, de mortalité par AVC et de cancer colorectal diminue.

Pourtant, plus du tiers des enfants ne consomment pas les portions de produits laitiers recommandées et, chez les adultes de 30 ans et plus, cette proportion atteint les deux tiers. Au Canada, 83 % des filles et 61 % des garçons de 10 à 16 ans consomment moins que la quantité recommandée de produits laitiers. Plusieurs facteurs influencent la consommation de lait, dont :

  • la disponibilité des aliments concurrentiels ;
  • les repas pris à l’extérieur de la maison ;
  • les préoccupations nutritionnelles liées aux aliments réduits en matières grasses ;
  • la prise d’un petit déjeuner ;
  • le goût ;
  • l’ignorance ; et
  • l’intolérance au lactose.

Une étude américaine récente a révélé que 12,3 % des adultes se croyaient intolérants au lactose, et leur apport quotidien moyen en calcium d’origine laitière était significativement plus faible que chez les autres répondants. De plus, un nombre significativement plus important de répondants croyant être intolérants au lactose ont signalé un diabète et une hypertension diagnostiqués par un médecin (les probabilités d’être atteint de ces maladies diminuaient par des facteurs de 0,70 et 0,60 respectivement lorsque l’apport en calcium d’origine laitière augmentait de 1000 mg par jour).

Étant donné la sous-consommation de produits laitiers, et l’ensemble des données qui relient les produits laitiers à des résultats positifs sur la santé, il est nécessaire que les professionnels de la santé communiquent un message clé : tous les produits laitiers, quel que soit leur contenu en matières grasses, peuvent faire partie d’une alimentation saine qui tient compte des quantités actuellement recommandées de gras totaux – particulièrement de gras saturés – et de sucres ajoutés. Enfin, il est nécessaire d’élaborer des stratégies éducatives pour guider les personnes se croyant intolérantes au lactose sur la façon dont elles peuvent incorporer les produits laitiers à leur alimentation tout en composant avec leurs symptômes.

Autres résumés des présentations


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous