Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Symposium 2014 »

Le gras laitier, l’obésité et la santé cardiométabolique

Stephan J. Guyenet Stephan J. Guyenet, Ph. D.

University of Washington

Nous avons effectué une revue systématique des études d’observation qui traitent de la relation entre le gras laitier, la consommation de produits laitiers à teneur élevée en gras, l’obésité et les maladies cardiométaboliques.

Dans 18 des 25 études analysées, la consommation de produits laitiers à teneur élevée en gras était inversement associée aux mesures d’adiposité. Les études qui portaient sur la relation entre la consommation de produits laitiers à teneur élevée en gras et la santé métabolique n’ont révélé soit aucun lien, ou ont suggéré une association à une meilleure santé métabolique chez les individus qui consommaient plus de produits laitiers à pleine teneur en gras. Les résultats des études qui examinaient le rapport entre la consommation de produits laitiers à teneur élevée en gras et le diabète ou les maladies cardiovasculaires manquaient quant à eux de constance. Tout comme c’était le cas de ces données d’observation, les effets biologiques de plusieurs acides gras propres aux produits laitiers (par ex. l’acide butyrique et l’acide trans-palmitoléate) ont été démontrés ou suggérés.

Considérées dans leur ensemble, les données d’observation n’appuient pas l’hypothèse selon laquelle les gras laitiers ou les produits laitiers à teneur élevée en gras contribuent au risque d’obésité ou de maladies cardiométaboliques. En fait, elles suggèrent que la consommation de produits laitiers à teneur élevée en gras dans le contexte d’une alimentation normale est inversement associée au risque d’obésité.

Il y a un urgent besoin de mener des essais randomisés bien conçus qui comparent l’influence de quantités spécifiques de produits laitiers et leurs particularités sur l’équilibre énergétique et la santé métabolique, afin de confirmer si un lien de causalité sous-tend toute association que l’on observe de façon constante entre la consommation de produits laitiers à pleine teneur en gras, une plus faible adiposité et une meilleure santé métabolique.

Autres résumés des présentations


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous