Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « La perspective des experts »

La qualité du lait canadien

Bien que la notion de « qualité du lait » fasse référence à la valeur nutritionnelle et à la salubrité, le respect du bien-être animal est de plus en plus perçu comme une composante de la notion de qualité. En effet, les Canadiens s’intéressent non seulement à la valeur nutritive du lait, mais également à la façon dont il est produit.

Renée Bergeron Renée Bergeron, Ph. D., agr.

Directrice, Campus d’Alfred, Professeure agrégée, Sciences animales et aviculture, Université de Guelph

Faits saillants

La production laitière canadienne est salubre et conforme à l’éthique :

  • L’usage d’hormones de croissance artificielles (STbr) est interdit au Canada.
  • Des mesures sont prises afin de prévenir la présence d’antibiotiques dans l’approvisionnement laitier canadien.
  • Un programme de surveillance de la qualité du lait et du bien-être animal a été élaboré à l’intention de l’industrie laitière.

La salubrité de la production du lait canadien

Les principales sources d’inquiétude en ce qui concerne la salubrité du lait sont les hormones ajoutées et les antibiotiques.

  • Les hormones : l’hormone de croissance bovine recombinante, aussi appelée somatotrophine bovine recombinante (STbr), est une hormone artificielle qui peut augmenter la production laitière de 10 % à 15 %, mais elle comporte des risques pour la santé des animaux. L’usage de cette hormone est interdit au Canada et en Europe, mais il est permis aux États-Unis.
  • Les antibiotiques : si une vache laitière tombe malade et qu’un traitement aux antibiotiques est nécessaire, elle doit clairement être identifiée et son lait convenablement jeté en respectant un délai d’attente obligatoire, tant que le médicament n’est pas éliminé de l’organisme de l’animal.

Si un producteur ne respecte pas ces règles, il s’expose à de fortes amendes.

Le programme Lait canadien de qualité

Le programme Lait canadien de qualité (LCQ), approuvé par l’Agence canadienne d’inspection des aliments, exige des producteurs laitiers qu’ils mettent eux-mêmes au point, dans leur ferme, des protocoles de salubrité et des méthodes d’exploitation conformes aux normes établies. Le programme comporte huit catégories de bonnes pratiques que les producteurs doivent suivre (voir le tableau) et qui sont toutes évaluées lors de l’inspection effectuée à la ferme.

Diverses facettes du modèle des bonnes pratiques du programme LCQ
1. Installations laitières, pesticides et gestion des éléments nutritifs
2. Alimentation
3. Santé animale et biosécurité
4. Médicaments et produits chimiques utilisés pour le bétail
5. Gestion de la traite
6. Nettoyage des lieux et de l’équipement
7. Utilisation de l’eau pour le nettoyage des surfaces en contact
avec le lait
8. Formation du personnel et communications

Le bien-être animal

À la ferme, on peut évaluer le bien-être des animaux grâce à des mesures relatives aux intrants (alimentation, litière ou formation du personnel) et aux extrants (production de lait, santé, fertilité) qui peuvent être quantifiés, et un pointage est déterminé par des observateurs bien formés. Un programme national d’évaluation à la ferme des soins aux animaux à l’intention de l’industrie laitière est en cours de préparation en vue d’intégrer au modèle des bonnes pratiques du programme LCQ déjà en place des mesures relatives aux intrants et aux extrants qui touchent le bien-être animal.

Grâce à l’adoption de toutes ces mesures et bonnes pratiques, la population canadienne peut avoir la certitude que le lait produit au Canada est de la plus haute qualité.

Mots-clés : hormones , antibiotiques


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous