Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « La perspective des experts »

Vers une alimentation plus saine : l’indice des aliments à teneur élevée en nutriments

Adam Drewnowski, Ph. D.

Professeur d’épidémiologie; Directeur, Centre de nutrition publique et Programme des sciences de la nutrition, Université de Washington

Dans la lutte que nous menons contre l’obésité, nous devons informer le public de la nécessité de perdre moins de temps à compter les calories et de passer plus de temps à tirer le meilleur parti de chacune d’elles.

L’objectif du profilage nutritionnel est de fournir en un coup d’œil des renseignements sur la nutrition. L’étiquetage nutritionnel actuel est non seulement complexe, mais il peut entraîner un sentiment de crainte en mettant l’accent sur les aliments « à éviter » alors qu’il devrait plutôt encourager les consommateurs à choisir des aliments plus sains.

Les critères du système de profilage nutritionnel

L’indice des aliments à teneur élevée en nutriments a été créé à partir des lignes directrices sur la nutrition en vigueur aux États-Unis en 2005. Ces recommandations présentaient la densité nutritionnelle des aliments comme un concept clé favorisant une alimentation de qualité1,2.

L’indice des aliments à teneur élevée en nutriments constitue un système d’orientation alimentaire fondé sur des données scientifiques et axé sur les consommateurs afin de les guider vers des choix alimentaires plus sains qui leur permettront de tirer le meilleur parti nutritionnel de chaque calorie.

Cet indice utilise la science du classement et la classification des aliments en fonction de leur composition nutritionnelle pour attribuer à chaque aliment un score unique qui indique au consommateur sa valeur nutritive totale. Il est constitué de neuf nutriments bénéfiques à encourager et de trois nutriments à limiter. Les nutriments à encourager sont les protéines, les fibres, le calcium, le fer, le potassium, le magnésium, et les vitamines A, C et E ; ceux à limiter sont les gras saturés, les sucres ajoutés et le sodium.

L’approche de l’indice des aliments à teneur élevée en nutriments aide à guider les consommateurs vers des aliments plus sains et, par conséquent, à maintenir une bonne santé. Notre étude récente, menée à partir de la base de données du NHANES, comparait l’indice des aliments à teneur élevée en nutriments avec les approches nutritionnelles négatives courantes (p. ex. mettre l’accent sur les nutriments à limiter). Le renforcement de l’approche positive semble être efficace. Dans cette étude, une alimentation à teneur élevée en nutriments était associée non seulement à une consommation plus élevée de céréales à grains entiers, de légumes et de fruits, mais également à un nombre moins élevé de calories. Le fait que ces diètes à teneur élevée en nutriments soient également faibles en calories a un effet important sur l’indice de masse corporelle, la tension artérielle et le profil des lipides plasmatiques.

L’indice des aliments à teneur élevée en nutriments peut également être utilisé pour repérer les aliments à densité nutritionnelle élevée les plus abordables, c’est-à-dire ceux qui permettent de maximiser le nombre de nutriments par calorie et par dollar. Parmi les meilleures sources de nutriments importants par dollar se trouvent le lait, les oeufs, les légumineuses et les pommes de terre3.

Faits saillants :

  • L’alimentation nord-américaine est riche en calories, mais pauvre en nutriments.
  • L’indice des aliments à teneur élevée en nutriments propose aux consommateurs une abondance de choix alimentaires parmi les divers groupes d’aliments.
  • Le coût est un autre facteur important : le lait, les œufs, les légumineuses et les pommes de terre comptent parmi les aliments abordables et dont la densité nutritionnelle est élevée.

Références

  1. Drewnowski A et coll. Nutrient-rich foods: Applying nutrient navigation systems to improve public health. J Food Science 2008;73(9):222-228.
  2. Drewnowski A et Fulgoni VL. Nutrient profiling of foods: creating a nutrient-rich food index. Nutr Rev 2008;66(1):23-39.
  3. Drewnowski A. Pour des recommandations nutritionnelles réalistes : intégrer la densité nutritionnelle et le prix des aliments. CERIN Bulletin de Cholé-doc n° 113;2009/05-06.


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous