Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Rôles dans certains problèmes de santé »

Les produits laitiers probiotiques et la santé digestive

Les produits probiotiques contiennent des souches spécifiques de bactéries vivantes qui ont des effets potentiellement favorables sur la santé. Plusieurs études démontrent que les produits laitiers avec probiotiques pourraient être bénéfiques pour la santé digestive et pourraient améliorer divers troubles digestifs.

Faits saillants

  • Les produits laitiers fermentés contenant des cultures bactériennes actives sont l'une des sources les plus courantes de probiotiques;
  • Les produits laitiers probiotiques pourraient être bénéfiques pour soulager les symptômes de certains troubles gastro-intestinaux, y compris l'infection à Helicobacter pylori, le syndrome du côlon irritable et la diarrhée associée à la prise d’antibiotiques;
  • Les produits laitiers avec probiotiques pourraient améliorer le microbiote intestinal, avoir un effet immunomodulateur et ainsi favoriser le maintien d’une bonne santé générale.

Les probiotiques sont définis comme étant des « micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels »1. Ce terme fait référence à des souches spécifiques de bactéries. Certains exemples de probiotiques comprennent les bactéries lactiques telles que celles des genres Lactobacillus et Bifidobacterium. Ces souches sont largement utilisées dans la fermentation de produits laitiers comme le yogourt, le fromage et le kéfir. Les produits laitiers fermentés contenant des cultures bactériennes actives sont donc l'une des sources les plus courantes de probiotiques. Ces types de produits laitiers contenant des probiotiques seraient bénéfiques pour certains troubles gastro-intestinaux et digestifs2,3.

Les données scientifiques

Infection à Helicobacter pylori
Une revue systématique et méta-analyse d'études randomisées datant de 2009 a évalué l'effet des produits laitiers fermentés enrichis en probiotiques sur les infections à Helicobacter pylori. Un total de 10 études admissibles, qui regroupaient 963 adultes et enfants, ont été évaluées. Il a été démontré que les préparations laitières fermentées enrichies en probiotiques réduisent les taux d'infection à Helicobacter pylori d'environ 5 à 15 %4.

Une étude prospective publiée en 2012 a examiné l'effet d’un yogourt enrichi en probiotiques sur la réponse immunitaire systémique auprès de 38 enfants atteints d'une infection à Helicobacter pylori. Les auteurs de l’étude ont conclu que chez les enfants qui consomment régulièrement du yogourt, l'équilibre du microbiote de l'intestin peut être préservé, et l'immunité humorale et à médiation cellulaire peut être stimulée5.

Syndrome du côlon irritable
Une revue de 42 études a examiné de façon systématique le rôle des bactéries lactiques, telles que les lactobacilles, les bifidobactéries, les entérocoques, les streptocoques et les bacilles, dans le syndrome du côlon irritable. La majorité des essais cliniques examinés ont indiqué que les bactéries lactiques soulageraient les douleurs et l'inconfort abdominaux. Des études monocentriques et multicentriques ont démontré que les bactéries lactiques pourraient diminuer la distension et le ballonnement de l'abdomen. Parmi 24 études, des améliorations de la satisfaction quant aux habitudes intestinales ont été observées dans 13 études, et 16 études ont rapporté une amélioration des symptômes6.

Un essai randomisé de 2013 a évalué le rôle d'un yogourt probiotique dans le syndrome du côlon irritable. Au total, 83 adultes coréens ont été répartis au hasard dans le groupe expérimental ou dans le groupe témoin. Les participants du groupe expérimental ont consommé un yogourt à boire nature probiotique contenant du Lactobacillus rhamnosus GG deux fois par jour pendant 6 semaines, alors que ceux du groupe placebo ont consommé du yogourt à boire nature sans probiotiques. Une amélioration globale des symptômes a été observée chez les patients qui consommaient le yogourt probiotique. De plus, la consommation du yogourt probiotique a entraîné des changements bénéfiques pour certains types de microbiotes intestinaux. Bien que des améliorations aient également été notées dans le groupe témoin, celles-ci étaient moins importantes que dans le groupe expérimental7.

Une autre étude multicentrique randomisée à double insu, également publiée en 2013, a été menée en Angleterre afin d'évaluer l'effet d'un yogourt probiotique vs non probiotique sur le syndrome du côlon irritable avec constipation. L'étude regroupait 179 adultes ayant été répartis au hasard pour consommer l'un des deux produits deux fois par jour pendant 12 semaines. Des améliorations significatives ont été observées dans les deux groupes, mais il n'y avait pas de différence entre les groupes8.

Maladies inflammatoires de l’intestin
Les probiotiques pourraient avoir des effets bénéfiques sur les maladies inflammatoires de l’intestin, mais les données demeurent incertaines. Selon une revue systématique avec méta-analyse, les effets pourraient différer selon le sous-type de la maladie et la souche probiotique9. En outre, les résultats d’une étude de cohorte de femmes d’âge moyen habitant en France indiquent que les produits laitiers sont une source de protéines qui n’augmente pas le risque de maladies inflammatoires de l’intestin10.

Diarrhée associée à la prise d’antibiotiques
Des données démontrent que les probiotiques sont associés à une réduction de la diarrhée secondaire à un traitement antibiotique. Dans une méta-analyse regroupant 82 études randomisées, il existait une association statistiquement significative entre l'administration de probiotiques et la réduction de la diarrhée associée à la prise d’antibiotiques. Diverses études comprises dans la méta-analyse comportaient des interventions avec des produits laitiers probiotiques, et elles ont démontré que les produits laitiers probiotiques pourraient être efficaces pour prévenir la diarrhée associée à la prise d’antibiotiques11.

Constipation
Une méta-analyse de 2013 d’essais randomisés a indiqué qu’une supplémentation à court terme de probiotiques diminuerait le temps de transit intestinal. Des effets plus marqués ont été observés chez les adultes âgés ou constipés. Certaines souches de bactéries probiotiques, telles que les souches de Bifidobacterium lactis, seraient plus efficaces12.

Intolérance au lactose
Dans un rapport publié en 2010 fondé sur des données scientifiques portant sur l'intolérance au lactose et la santé, une revue systématique de la littérature a indiqué qu'il n'existait pas assez de données permettant d’établir l'efficacité du yogourt et des probiotiques pour soulager les symptômes de l'intolérance au lactose13. Toutefois, de nombreuses personnes ayant de la difficulté à digérer le lait peuvent digérer le yogourt. Ce phénomène s'explique par la présence de bactéries bénéfiques dans le yogourt, qui entraînent une activité de la lactase et facilitent ainsi la digestion du lactose14.

Cancer de l'estomac
L'hypothèse selon laquelle les probiotiques pourraient contribuer à prévenir le cancer de l'estomac a été émise, mais à ce jour, les données sont principalement fondées sur des données expérimentales in vitro. Par exemple, une étude a été menée sur du lait fermenté contenant du Propionibacterium freudenreichii en tant que microflore, et il a été démontré que ce lait fermenté probiotique avait des effets proapoptotiques sur les cellules cancéreuses gastriques humaines15.

Les mécanismes potentiels

Les probiotiques, tels que les bactéries lactiques, sont des cultures bactériennes actives possédant des caractéristiques uniques qui leur permettent de survivre dans le tractus gastro-intestinal et de faire concurrence aux autres micro-organismes entériques. Ainsi, ils aident à maintenir l'équilibre naturel du microbiote et un bon état de santé général2,3.

Par ailleurs, les probiotiques pourraient promouvoir l'immunomodulation en se fixant au tissu épithélial de l'intestin, en interagissant avec le système immunitaire et en produisant des substances antimicrobiennes2,3. Les lactobacilles laitiers, consommés dans le cadre d'une alimentation habituelle, pourraient également moduler les réponses immunitaires innées16,17. De plus, les probiotiques pourraient inhiber la croissance de bactéries qui transforment les procarcinogènes en carcinogènes18.

Conclusion

Des données suggèrent que les produits laitiers probiotiques favorisent la santé digestive et une bonne santé générale en améliorant le microbiote intestinal et en favorisant l'immunité. Ils pourraient jouer un rôle bénéfique dans l'infection à Helicobacter pylori et le syndrome du côlon irritable, et pourraient prévenir les diarrhées associées à la prise d’antibiotiques.

D'autres recherches, y compris des études randomisées à grande échelle et des études de cohorte à long terme, sont nécessaires pour confirmer ces conclusions. De plus, davantage de recherche est requise afin d'élucider le rôle des produits laitiers probiotiques dans l'intolérance au lactose et le cancer de l'estomac.

Pour plus d'information, consultez l'article Le microbiote intestinal et les produits laitiers : effets sur la santé.

Références

  1. Consultation mixte d’experts FAO/OMS sur l’évaluation des propriétés sanitaires et nutritionnelles des probiotiques dans les aliments, y compris le lait en poudre contenant des bactéries lactiques vivantes. Cordoba, Argentine : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et Organisation mondiale de la Santé; 2001.
  2. Balakrishnan M et Floch MH. Prebiotics, probiotics and digestive health. Curr Opin Clin Nutr Metab Care 2012;15(6):580-5.
  3. Hosseini A et coll. Probiotics use to treat irritable bowel syndrome. Expert Opin Biol Ther 2012;12(10):1323-34.
  4. Sachdeva A et Nagpal J. Effect of fermented milk-based probiotic preparations on Helicobacter pylori eradication: a systematic review and meta-analysis of randomized-controlled trials. Eur J Gastroenterol Hepatol 2009;21(1):45-53.
  5. Yang YJ et Sheu BS. Probiotics-containing yogurts suppress Helicobacter pylori load and modify immune response and intestinal microbiota in the Helicobacter pylori-infected children. Helicobacter 2012;17(4):297-304.
  6. Clarke G et coll. Review article: probiotics for the treatment of irritable bowel syndrome--focus on lactic acid bacteria. Aliment Pharmacol Ther 2012;35(4):403-13.
  7. Lee J et coll. Effects of probiotic yoghurt on symptoms and intestinal microbiota in patients with irritable bowel syndrome. Int J Dairy Tech 2013;66(2):245-55.
  8. Roberts LM et coll. A randomised controlled trial of a probiotic ‘functional food’ in the management of irritable bowel syndrome. BMC Gastroenterology 2013;13:45.
  9. Jonkers D et coll. Probiotics in the management of inflammatory bowel disease: a systematic review of intervention studies in adult patients. Drugs 2012;72(6):803-23.
  10. Jantchou P et coll. Animal protein intake and risk of inflammatory bowel disease: the E3N prospective study. Am J Gastroenterol 2010;105(10):2195-201.
  11. Hempel S et coll. Probiotics for the prevention and treatment of antibiotic-associated diarrhea. JAMA 2012;307(18):1959-69.
  12. Miller LE et Ouwehand AC. Probiotic supplementation decreases intestinal transit time: meta-analysis of randomized controlled trials. World J Gastroenterol 2013;19(29):4718-25.
  13. Wilt TJ et coll. Lactose intolerance and health. Agency for Healthcare Research and Quality Publication; 2010.
  14. Rabot S et coll. Guidance for substantiating the evidence for beneficial effects of probiotics: impact of probiotics on digestive system metabolism. J Nutr 2010;140(3):677S-89S.
  15. Cousin FG et coll. Milk fermented by Propionibacterium freudenreichii induces apoptosis of HGT-1 human gastric cancer cells. PLoS ONE 2012;7(3):e31892.
  16. Santos Rocha C et coll. Anti-inflammatory properties of dairy lactobacilli. Inflamm Bowel Dis 2012;18(4):657-66.
  17. Wang S et coll. Fermented milk supplemented with probiotics and prebiotics can effectively alter the intestinal microbiota and immunity of host animals. J Dairy Sci 2012;95(9):4813-22.
  18. Kumar M et coll. Cancer-preventing attributes of probiotics: an update. Int J Food Sci Nutr 2010;61(5):473-96.

Mots-clés : probiotiques , microbiote


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous