Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Des préoccupations santé? »

La consommation de produits laitiers ne cause pas de déficience en fer chez les nourrissons et les enfants

Il n'a pas été démontré que la consommation de lait de vache en tant que telle entraîne une déficience en fer chez les nourrissons et les jeunes enfants. Cependant, chez les enfants âgés de plus de 6 mois, il est nécessaire de compléter l'alimentation avec des aliments riches en fer afin d'assurer un apport en fer adéquat.

Il a été suggéré que la consommation de lait de vache par les nourrissons et les tout-petits pourrait avoir des effets indésirables sur leur niveau de fer1. Or, bien que certaines études aient indiqué des associations inverses entre la consommation de lait de vache et le niveau de fer, une relation de cause à effet n'a pas été établie.

Il est recommandé que les nourrissons soient nourris exclusivement de lait maternel pendant les 6 premiers mois de leur vie2. Le lait maternel fournit un équilibre idéal de nutriments ainsi que divers facteurs qui favorisent le développement optimal des nourrissons. Toutefois, puisque les réserves de fer des nouveau-nés en santé durent généralement 6 mois, l'incorporation d'aliments riches en fer dans l'alimentation est requise après cette période pour répondre aux besoins en fer.

Il est plausible que les nourrissons et les jeunes enfants consomment des quantités significatives de produits laitiers au détriment des aliments riches en fer. Si tel est le cas, il se pourrait que l'apport en fer soit insuffisant. Toutefois, il est peu probable que la consommation de lait de vache et de produits laitiers en tant que tels cause une déficience en fer ou de l'anémie.

Selon une revue systématique, tout effet indésirable sur le niveau de fer associé à la consommation de lait de vache semblait être limité aux nourrissons âgés de 9 à 12 mois. Autrement, aucun effet indésirable n'a été observé avec une consommation quotidienne allant jusqu'à 2 tasses (500 ml) de lait de vache, si celle-ci était complétée par des aliments riches en fer3.

Les lignes directrices sur la nutrition indiquent que les jeunes enfants devraient consommer 2 tasses de lait par jour afin de combler leurs besoins en calcium et en vitamine D2. Une étude menée auprès d'enfants de 2 à 5 ans a démontré que 2 tasses de lait de vache étaient suffisantes pour maintenir le niveau de vitamine D et les réserves de fer4.

En conclusion, il est peu probable que le lait de vache cause une déficience en fer ou de l'anémie. Chez les nourrissons âgés de plus de 6 mois et les jeunes enfants, la consommation de produits laitiers devrait être complétée au moyen d'aliments riches en fer pour une nutrition adéquate.

Pour de plus amples renseignements, consultez l’article Le calcium et l'absorption du fer.

Mots-clés : biodisponibilité , calcium


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous