Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Qualité des produits »

Vaches et hormones

Les hormones de croissance artificielles sont-elles permises au Canada pour augmenter la production des vaches laitières ? Non. La vente d’hormones de croissance telles que la somatotrophine bovine recombinante (STbr) n’est pas permise au Canada.

La STb est une hormone produite naturellement par les bovins. Elle contrôle la croissance et la lactation. La STbr n’a pas d’effet sur l’être humain1. Il existe une version commerciale de l’hormone naturelle qui, lorsque donnée aux vaches laitières, peut accroître la production de lait de 10 à 15%2. Cependant, elle peut aussi accroître le risque de mammite, d’infertilité et de boiterie chez les vaches3. Voilà pourquoi Santé Canada n'en permet pas la vente4. Notons qu’aucun effet néfaste sur la santé humaine n’a été démontré avec l’utilisation de la STbr4 et que celle-ci est autorisée aux États-Unis et dans d’autres pays, où elle est considérée sécuritaire.

Oestrogènes dans le lait
Tout comme c’est le cas pour tous les produits d’origine animale, le lait contient naturellement des oestrogènes. Certains aliments à base de plantes, comme le soya, en contiennent aussi.

Une étude a été effectuée en 2012 et visait à quantifier et comparer la quantité d’oestrogènes, c’est-à-dire les concentrations d’oestrone E1 et des sulfates d’oestrone E1S (stéroĩdes endogènes inactifs) dans le lait entier, dans la partie non-grasse et grasse. Voici les principaux résultats de cette étude5 :

  • Approximativement 90 % des hormones ingérées (comprenant les oestrogènes) deviennent inactifs une fois qu’ils se retrouvent dans le tractus gastro-intestinal et dans le système hépatique, au moment de l’absorption
  • La quantité de E1 et de E1S dans 3 verres de lait (237 ml) correspond à 68 ng/jour
  • La production endogène d’oestrone totale  E1 (E1 + E1S) et de E2 est de :
    • 54,000 ng/jour pour les filles prépubertaires
    • 100,000 ng/jour pour les garçons prépubertaires
    • 140,000 ng/jour pour les hommes
    • 630,000 ng/jour pour les femmes

En termes de consommation de produits laitiers, 3 verres par jour représentent seulement 0,001 % à 0,1 % du taux de la production endogène d’œstrogène d’un individu.5

Consommation de lait et cancer
Selon le Fond mondial de recherché contre le cancer, l’autorité en matière d’alimentation et cancer, il n’.existe pas de données scientifiques solides démontrant que le lait ou les produits laitiers augmentent le risque d’aucun type de cancer, incluant les cancers d’origines hormonales comme le cancer du sein, des ovaires ou de la prostate.6 Vous pouvez trouver plus d’information sur les produits laitiers et le cancer :

Conclusion
Les hormones de croissance sont interdites au Canada. Par ailleurs, la quantité d’hormones présente naturellement dans les produits laitiers est insignifiante comparativement à ce qui en est de la production endogène. Ces effets négligeables devraient éliminer les inquiétudes relatives aux troubles de la reproduction ou aux déséquilibres hormonaux associées à la consommation de produits laitiers.

Références

1. Rapport du comité d'experts sur la STbr de l'Association canadienne des vétérinaires. Sommaire exécutif. Can Vet J 1999; 40:160-2.

2. Dohoo IR et coll. A meta-analysis review of the effects of recombinant bovine somatotropin. Part 1. Methodology and effects on production. Can J Vet Res 2003. 67:241-51.

3. Dohoo IR et coll. A meta-analysis review of the effects of recombinant bovine somatotropin. Part 2. Effects on animal health, reproductive performance, and culling. Can J Vet Res 2003. 67:252-64.

4. Rapport du Comité d’experts sur la sécurité de la STBR pour les humains du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, 1999. Santé Canada.

5. Macrina A et coll. Estrone and Estrone Sulfate Concentrations in Milk and Milk Fractions. J Acad Nutr Diet. 2012. 112:1088-93

6. World Cancer Research Fund / American Institute for Cancer Research. Continuous Update Project Report. Colorectal Cancer 2017 Report. Food, nutrition, physical activity, and colorectal cancer. 2017.

Mots-clés : hormone de croissance


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous