Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Les matières grasses »

Gras trans dans l’alimentation des Canadiens

Les gras trans industriels sont des gras formés lorsque des huiles liquides sont transformées en graisses semi-solides ou solides, par exemple en shortening ou en margarine dure, au cours d'un procédé appelé hydrogénation.

Les gras trans présents dans l'alimentation canadienne typique proviennent en grande partie des margarines dures, des aliments commerciaux frits et des produits faits d'huiles et de graisses hydrogénées tels les frites, les beignes, les gâteaux, les pâtisseries, les muffins et les croissants1,2.

Les gras trans sont également présents naturellement dans certains aliments d'origine animale, par exemple les produits laitiers et la viande. Cependant, la contribution des produits laitiers à l’apport total en gras trans dans l’alimentation habituelle des Canadiens est relativement mineure3.En effet, les aliments transformés fournissent 4 fois plus de gras trans dans l’alimentation quotidienne des Canadiens que les produits laitiers et la viande, qui contiennent des gras trans naturels4. De plus, l’apport en gras trans provenant des ruminants semble demeurer relativement stable au fil du temps, contrairement à l'apport en gras trans industriels4.

Par ailleurs, contrairement aux gras trans industriels, les gras trans naturels ne semblent pas produire d'effets néfastes sur la santé.

Selon des recherches menées au milieu des années 1990, l'alimentation des Canadiens contenait l'un des niveaux de gras trans les plus élevés au monde, avec un apport quotidien moyen estimé à 8,4 g, ou à 3,7 % de l'énergie totale. Les hommes canadiens âgés de 18 à 34 ans en consommaient jusqu'à 39 g par jour5.

À la suite de la demande de Santé Canada à l'industrie alimentaire de réduire la quantité de gras trans dans les produits alimentaires et de suivre les recommandations du Groupe d’étude sur les graisses trans établi en 2006, de nombreux changements bénéfiques ont été observés dans l'approvisionnement alimentaire6. Néanmoins, malgré les recommandations de limiter les gras trans à moins de 2 % du gras total dans les huiles et à moins de 5 % dans tous les autres aliments, la quantité de gras trans dans les produits commerciaux demeure très variable (voir les tableaux ci-dessous).

Depuis 2006, l'apport quotidien moyen estimé a aussi diminué considérablement, passant à environ 3,4 g, soit l’équivalent de 1,4 % de l'apport énergétique total7. Toutefois, bien que l'alimentation des Canadiens se soit améliorée, la consommation de gras trans est encore supérieure aux recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé et de l'American Heart Association, qui établissent l'apport limite en gras trans à moins de 1 % de l'apport énergétique8,9.

% de gras trans dans divers aliments commerciaux6*
Aliment % de gras trans par
rapport aux gras totaux
% de produits respectant
la limite en gras trans
Desserts congelés précuits 0,0-22,2 73
Crèmes et blanchisseurs à café 0,0-66,7 47
Poudings pour collations 0,0-33,3 78
Hors-d'œuvre congelés 0,0-49,9 85
Repas congelés et entrées 0,0-12,5 69

* La teneur en gras trans varie selon les marques des produits.

Teneur en gras totaux et en gras trans de divers aliments commerciaux10*
Aliment Portion Gras totaux (g/portion) Gras trans (g/portion)
Beigne, enrobage de sucre ou glacé 1 beigne (63 g) 14,43 0,084
Tarte, crème chocolat 1/6 tarte (113 g) 21,92 6,190
Muffin, pépites de chocolat 1 moyen (113 g) 14,01 0,656
Frites 85 g 14,49 3,739
Shortening 1 c. à thé (4.3 g) 4,3 0,529
Margarine, hydrogénée 1 c. à thé (4.8g) 3,78 1,523
Beurre5 1 c. à thé (5 g) 4,06 0,232
Margarine, non hydrogénée 1 c. à thé (4.8 g) 3,86 0,030
Lait 2 %5 250 ml (1 tasse) 5,10 0,125
Bœuf haché, maigre, cru 90 g 12,31 0,416

Références

  1. Santé Canada. Les gras : les bons, les mauvais et les vilains. 2012.
  2. Fondation des maladies du cœur. L’élimination des gras trans . 2010.
  3. Santé Canada. TRANSformer l'approvisionnement alimentaire: rapport du Groupe d'étude sur les graisses trans. 2006.
  4. Food and Drug Administration (USA). Federal Register, Proposed Rules 2003;68:41507-41510.
  5. Ratnayake WMN et coll. Trans fatty acids in Canadian margarines: recent trends. JAOCS 1998;75:1587-1594.
  6. Santé Canada. Programme de surveillance des gras trans: quatrième ensemble de données de surveillance. 2009
  7. Ratnayake WMN et coll. Trans fatty acids: current contents in Canadian foods and estimated intake levels for the Canadian population. J AOAC Int 2009;92(5): 1258-1276.
  8. Nishida C et al. The joint WHO/FAO expert consultation on diet, nutrition and the prevention of chronic diseases: process, product and policy implications. Public Health Nutr 2004;7:245-250.
  9. American Heart Association. Fats and oils: trans fats. 2012.
  10. Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs. 2012

Mots-clés : gras trans


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous