Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

 Retour à « Les matières grasses »

Le type d'acides gras saturés et les maladies cardiovasculaires

Sommaire

Des recherches récentes suggèrent que les acides gras saturés n'ont pas tous le même effet sur la santé cardiovasculaire. Certains gras saturés présents dans le gras laitier pourraient même réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Faits saillants

  • Les acides gras saturés circulants ne semblent pas être associés à des événements coronariens;
  • Les acides gras saturés qui sont des biomarqueurs de l'apport en gras laitier ne seraient pas associés à un risque accru de maladies cardiovasculaires;
  • Des données limitées suggèrent l'existence d'une association inverse entre certains acides gras saturés présents dans les produits laitiers et le risque de maladies cardiovasculaires.

Dans une méta-analyse d'études de cohorte prospectives, Chowdhury et coll. ont évalué l'association entre différents types d'acides gras circulants et les événements coronariens. L'analyse regroupait 17 études et 25 721 participants. La durée du suivi était de 1 à 31 ans. Les conclusions suivantes ont été tirées concernant les acides gras saturés circulants1 :

  • Les acides gras saturés totaux n'étaient pas associés à des événements coronariens;
  • L'acide margarique (17:0), un biomarqueur de l'apport en gras laitier, était associé à une réduction de 23 % du risque d'événements coronariens;
  • D'autres biomarqueurs de l'apport en gras laitier, tels que l'acide myristique (14:0) et l'acide pentadécanoïque (15:0), n'étaient pas associés à des événements coronariens;
  • Il n'y avait pas d'association significative entre l'acide palmitique (16:0) et l'acide stéarique (18:0) circulants.

Une étude cas-témoin nichée dans les cohortes de la Nurses’ Health Study et de la Health Professionals Follow-up Study a examiné l'association entre les biomarqueurs du gras laitier circulants et les accidents vasculaires cérébraux. L’analyse regroupait 594 cas et leurs témoins respectifs2.

  • Aucune association n'a été observée entre le 14:0, le 15:0 ou le 17:0 et le risque d'accidents vasculaires cérébraux chez les hommes ou les femmes;
  • L'acide trans palmitoléique (trans-16:1n-7), un acide gras trans naturel provenant des ruminants, n'a pas été associé à un risque d'accidents vasculaires cérébraux;
  • Lors d'analyses de sensibilité, des résultats semblables ont été obtenus pour différents sous-types d'accidents vasculaires cérébraux de même que pour les acides gras plasmatiques vs les acides gras des globules rouges.

Dans la Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis, de Oliveira Otto et coll. ont évalué de façon prospective l'association entre les acides gras laitiers phospholipides plasmatiques et l'incidence des maladies coronariennes et cardiovasculaires. L'étude regroupait, en proportions égales, 2 837 participants provenant des États-Unis de race noire, de race blanche, d'origine chinoise et d'origine hispanique âgés de 45 à 84 ans3.

  • Chaque augmentation de 0,05 % du 15:0 était associée à une réduction de 19 et 26 % du risque de maladies cardiovasculaires et de maladies coronariennes, respectivement;
  • Le 14:0 n'était pas significativement associé à l'incidence de maladies cardiovasculaires ou de maladies coronariennes.

Les mécanismes potentiels

Certaines études suggèrent que les acides gras saturés à chaîne impaire pourraient avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire, tandis que les acides gras saturés à chaîne paire pourraient être associés à un risque accru de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 24,5. Toutefois, les résultats sont incohérents, et cette différence potentielle entre les acides gras saturés à chaîne impaire et à chaîne paire reste à clarifier.

Par ailleurs, les raisons pour lesquelles l'effet des acides gras saturés à chaîne impaire pourrait différer de celui des acides gras saturés à chaîne paire sont incertaines. Les acides gras saturés à chaîne impaire et à chaîne paire sont métabolisés différemment. En effet, les acides gras saturés à chaîne impaire, comme le 15:0 et le 17:0, sont des biomarqueurs d'un apport exogène en gras laitier. À l'inverse, les taux plus élevés d'acides gras saturés à chaîne paire sont principalement dus à une synthèse des lipides de novo influencée par l'apport en glucides plutôt que par l'apport en ces gras saturés en tant que tels1.

Conclusion

Il semble y avoir une association inverse ou une absence d'association entre certains acides gras saturés présents dans le gras laitier et les maladies cardiovasculaires, notamment les maladies coronariennes et les accidents vasculaires cérébraux.

Davantage d'études portant sur les différents types d'acides gras saturés, y compris ceux contenus dans le gras laitier, sont requises pour permettre d'obtenir des résultats plus concluants.

Mots-clés : maladies cardiovasculaires , maladies coronariennes , facteurs alimentaires , gras saturés , gras trans , accident vasculaire cérébral


  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous