Fermer Envoyer
à un ami

Votre lien et votre message ont été envoyés !

Fermer Envoyer
à un ami
* champ obligatoire
Oups! Vous avez oublié de remplir certains champs obligatoires.
Chargement...

Projet de taxation des boissons sucrées

En février dernier, une proposition de taxation des boissons avec sucre ajouté a été émise par Les diététistes du Canada. Afin de savoir si les diététistes appuient ce projet, nous avons effectué un sondage entre le 31 mars et le 14 avril 2016 auprès de 527 d’entre eux.

Prise de position

« Les diététistes du Canada recommandent qu’une taxe d’accise d'au moins 10 à 20 % soit appliquée sur les boissons avec sucre ajouté vendues au Canada en raison de l’impact négatif qu’ont ces produits sur la santé de la population et de la praticabilité de la taxation comme moyen de réduire la consommation. Pour obtenir un impact maximal, les mesures de taxation devraient être combinées à d’autres politiques, par exemple une augmentation de l'accès aux aliments sains et une diminution de l'accès aux aliments malsains dans les écoles, les services de garde et les installations de loisirs; des restrictions sur le marketing d'aliments et de boissons auprès des enfants; et des initiatives éducatives efficaces visant le long terme. »1

Boissons incluses dans le projet de taxation :

  • Boissons gazeuses et sodas
  • Jus de fruits (punchs et cocktails de fruits)
  • Boissons pour sportifs
  • Cafés et thés sucrés
  • Boissons énergisantes
  • Laits aromatisés ou substituts de lait aromatisés
  • Kéfirs à boire aromatisés
  • Yogourts à boire aromatisés
  • Toutes les autres boissons auxquelles du sucre a été ajouté

Méthodologie

Le sondage a été réalisé auprès des diététistes abonnés à l’infolettre mensuelle NutriNouvellesMD. Au total, 3 260 invitations à répondre au sondage ont été envoyées. Les données ont été recueillies entre le 31 mars et le 14 avril 2016, et les diététistes ont participé en grand nombre. En effet, 527 ont répondu à l’appel.

À l’échelle du Canada, les plus hauts taux de participation ont été observés au Québec (43 %), en Ontario (23 %) et dans les provinces de l’Atlantique (12 %).

Faits saillants des résultats du sondage :

  • Parmi les répondants au sondage, 82 % étaient complètement ou plutôt d’accord avec la proposition du projet de taxation des boissons sucrées.
  • Une grande proportion des diététistes sondés ne recommandait pas que le lait aromatisé, par exemple le lait au chocolat (74 %), le yogourt à boire aromatisé (73 %), le kéfir aromatisé (76 %) et les boissons végétales aromatisées (75 %) soient inclus dans le projet de taxation.

Principaux résultats

Connaissances et recommandations des diététistes quant au projet de taxation

À la lumière des données recueillies auprès des diététistes afin de déterminer s’ils étaient au courant du projet de taxation et à l’aise avec la recommandation, nous avons classé les boissons en trois catégories.

  1. Les « boissons légitimes » : cette catégorie comprend les boissons énergisantes, les barbotines, les boissons gazeuses ordinaires, les sodas, les boissons aux fruits telles que les punchs et les cocktails, et les thés glacés et cafés sucrés prêts à boire.
    • Ces boissons sont qualifiées de « légitimes », étant donné la très grande proportion de diététistes informés (70 à 87 %) et en faveur (85 à 93 %) de leur taxation.
  2. Les boissons « ambivalentes » : cette catégorie inclut les boissons pour sportifs ainsi que les boissons gazeuses et sodas sans sucre.
    • Cette catégorie regroupe les boissons pour lesquelles la proportion de diététistes informés (47 à 61 %) et en faveur (30 à 35 %) de la taxation est moins élevée.
  3. Les boissons « à exclure de la taxation » : cette catégorie comprend le lait aromatisé, comme le lait au chocolat, les boissons végétales aromatisées, le yogourt à boire aromatisé et le kéfir aromatisé.
    • Plus de deux diététistes sur trois n’appuient pas la taxation de ces boissons. Étant donné la faible proportion de diététistes informés de leur inclusion dans le projet de taxation (17 à 23 %) et du faible niveau d’appui (24 à 27 %), elles ont été qualifiées de boissons « à exclure de la taxation ».

La figure ci-dessous illustre la proportion exacte de répondants au sondage informés et en faveur de la taxation proposée pour chacune des boissons.

Différences régionales

  • Une différence significative a été observée entre la proportion de diététistes québécois informés de l’inclusion des laits aromatisés, des boissons végétales aromatisées, du yogourt à boire et du kéfir aromatisés et celle des autres provinces canadiennes. Par exemple, 13 % des diététistes québécois étaient au courant de l’inclusion des laits aromatisés, comme le lait au chocolat, comparativement à 29 % des diététistes de l’Ontario.
  • Une différence significative a été observée entre la proportion de diététistes québécois recommandant la taxation des boissons laitières ou végétales et celle du reste du Canada. À titre d’exemple, seulement 16 % des diététistes québécois appuyaient la taxation des laits aromatisés tandis que de 33 à 34 % des diététistes d’ailleurs au Canada l’appuyaient.

Profil nutritionnel des boissons

  • La valeur nutritive diffère énormément d’un produit à l’autre. Par exemple, le lait au chocolat contient plus de 16 éléments nutritifs, alors que les boissons gazeuses n’en contiennent aucun. Ainsi, bien que ces deux boissons renferment du « sucre ajouté », le profil nutritionnel du lait au chocolat est nettement supérieur à celui des boissons gazeuses, notamment en raison du calcium et de la vitamine D qu’il renferme, deux nutriments qui contribuent à la santé des os. En outre, la consommation de lait aromatisé ou au chocolat accroît la qualité de l’alimentation chez les enfants et les adolescents2,3. Finalement, la recherche ne démontre pas que la consommation de lait au chocolat entraîne des effets indésirables sur le poids des enfants et des adolescents2,3.

Conclusion

En somme, les résultats du sondage, notamment le niveau d’appui des diététistes quant à la taxation des boissons laitières ou végétales aromatisées, révèlent que certains aspects de la prise de position des Diététistes du Canada devraient être réexaminés. En effet, le choix des boissons à inclure dans ce projet de taxation revêt une importance capitale. À cet égard, le profil nutritionnel des boissons devrait être considéré.

NutriNouvellesMD est une marque de commerce déposée des Producteurs laitiers du Canada.

Références

  1. Les diététistes du Canada. 2016. Taxation des boissons avec sucre ajouté (en anglais seulement). www.dietetistes.ca. Consulté le 27  juin 2016.
  2. Fayet-Moore F. Effect of flavored milk vs plain milk on total milk intake and nutrient provision in children. Nutr Rev 2016;74:1-17.
  3. Johnson RK et coll. Dietary sugars intake and cardiovascular health. A scientific statement from the American Heart Association. Circulation 2009;120:1011-1020.
Quoi de neuf?

Révision du Guide alimentaire canadien – la place des produits laitiers

Dans le contexte des prochaines consultations sur les politiques alimentaires, explorez les plus récentes études portant sur les produits laitiers et la santé.

Lire la suite

Production laitière : une analyse du cycle de vie

Quelles pratiques ont été mises en place pour une production laitière durable? Apprenez-en plus sur le sujet et obtenez un survol des statistiques.

Lire la suite

La santé osseuse : produits laitiers, calcium et bien plus

Intéressé par les nouvelles données sur la santé osseuse? Visionnez le webinaire!

Lire la suite

Le lait au chocolat et le lait aromatisé, la qualité de l’alimentation et la santé

Des données indiquent de façon constante que le lait au chocolat contribue à améliorer la qualité de l’alimentation des enfants et des adolescents sans augmenter l’apport en sucres ajoutés...

Lire la suite

La consommation de lait au chocolat au Canada

On estime que la contribution du lait au chocolat et des autres laits aromatisés à l’apport en sucre ajouté est de moins de 1 g par personne par jour, soit de moins de 2 % de la consommation...

Lire la suite

Pourquoi de la vitamine A est-elle ajoutée au lait?

Santé Canada exige l’enrichissement obligatoire en vitamine A du lait écrémé et partiellement écrémé. La forme de vitamine A ajoutée au lait est le palmitate de vitamine A, qui est la...

Lire la suite

Sommaire: santé osseuse et ostéoporose

La santé des os est importante pour la santé générale et la qualité de vie. Elle dépend de la masse osseuse, de l'architecture des os et de la mécanique corporelle. Une santé des os optimale...

Lire la suite

La diète DASH : de quoi s’agit-il et que dit la recherche?

De nombreuses études ont confirmé le rôle bénéfique du modèle alimentaire DASH dans la tension artérielle. De plus, plusieurs variantes de la diète DASH ont été examinées.

Lire la suite

Projet de taxation des boissons sucrées

En février dernier, une proposition de taxation des boissons avec sucre ajouté a été émise par Les diététistes du Canada. Afin de savoir si les diététistes appuient ce projet, nous avons effectué un sondage entre le 31 mars et le 14 avril 2016 auprès de 527 d’entre eux.

Lire la suite

Recevez le NutriNouvellesMD

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle!

Abonnez-vous

  • Matériel éducatif Matériel éducatif Matériel éducatif
    Matériel éducatif

    Vous avez besoin de ressources éducatives dans le cadre de votre travail? Téléchargez des copies en ligne ou commandez des versions imprimées gratuitement.

    Faire une demande
  • /infolettre
    NutriNouvellesMD

    Chaque mois, des articles intéressants sont publiés dans notre infolettre NutriNouvelles. Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour demeurer au courant des recherches et données scientifiques les plus récentes.

    Abonnez-vous